Conseils efficaces et concrets pour les joueurs d'échec débutants

Conseils efficaces et concrets pour les joueurs d'échec débutants

de lecture

Il y a un début à tout, et souvent débuter aux échecs peu s’avérer décourageant quand l'on n'affronte que des joueurs plus doués (comme dans le cadre d'un club d'échec)

Pourtant, avec quelques principes simples et un peu de réflexion un débutant peut quand même donner un peu plus de fil à retordre à un joueur expérimenté en évitant de faire des erreurs qui risquent de retourner la situation complètement contre vous. Pour ne pas être facilement mis en échec lors d'une partie, il est toujours bon de se rappeler de principes simples pour pouvoir mieux appréhender une partie d'échec avec un joueur plus expérimenté que vous.

ouverture échecs

Ouverture

  • Dans l'ouverture, cherchez d'abord un coup de pion, puis un coup de chevalier, puis un coup de fou, puis un coup de tour, et enfin un coup de dame.
  • Ne déplacez pas la même pièce plus d’une fois pendant l'ouverture si vous n'avez pas une très bonne raison de le faire (comme des gains matériels).
  • N'acceptez pas de nombreux sacrifices de pions pendant l'ouverture, surtout en jouant les noirs. Sinon, vous pouvez obtenir quelques pions supplémentaires, mais aussi vous faire échec et mat rapidement à cause de vos pièces sous-développées. N'oubliez pas que le but principal de l'ouverture" est de permettre le déplacement des pièces rapidement et efficacement.

 

Domination de échiquier

  • Luttez pour le centre. N'oubliez pas que les carrés centraux sont très importants car ils servent de poteaux de blocage pour vos pièces. Par conséquent, les pions centraux sont considérés comme plus précieux que les pions de flanc.
  • Si vous avez l'avantage spatial, évitez d'échanger des pièces. Si votre adversaire a l'avantage spatial, échangez des pièces pour éliminer l'avantage.
  • Si vous avez une pièce mineure supplémentaire, échangez des pièces pour augmenter votre avantage. Si vous êtes une pièce mineure en bas, échangez des pions et non des pièces (il n'y a pas moyen de faire échec et mat avec une pièce mineure et un roi seul).

 

domination de l'échiquier

Placement et mouvement des pièces

  • Réfléchissez toujours à deux fois avant de faire un mouvement de pion. Comme les pions ne peuvent pas reculer, il est très difficile de corriger les "faiblesses des pions".
  • Les pions centraux isolés sont généralement plus forts dans le milieu de jeu, mais plus faibles en fin de partie.
  • Parfois, il est logique de renoncer à un pion pour obtenir une opportunité.
  • Jouez toujours avec un plan. Il vaut beaucoup mieux jouer avec un mauvais plan que de jouer sans aucun plan.
  • Déplacer la dame trop tôt dans le jeu est généralement mauvais
  • N'oubliez pas que le chevalier est plus fort au centre, le fou - sur le flanc.

Mouvement pièces d'échecs

 

Valeur des différentes pièces d'échec

  • Les fous ont généralement plus de valeur que les chevaliers.
  • Échangez les pièces actives de votre adversaire contre vos pièces inactives une fois que vous avez pris l'avantage.
  • Lorsqu'il y a quelques pions sur le plateau, les fous sont beaucoup plus forts que les chevaliers. Lorsqu'il y a beaucoup de pions sur le plateau, les chevaliers sont plus forts.
  • Une paire de fous est généralement plus forte qu'un chevalier et un fou ou deux chevaliers.
  • Les Tours ne deviennent vraiment pertinentes quand l’échiquier est ouvert.
  • En doublant les tours, on triple presque leur puissance.
  • Deux tours sont généralement plus efficaces qu'une reine.
  • À n'importe quel moment du jeu, évaluez TOUJOURS la position de façon réaliste. Ne sous-estimez ni ne surestimez le potentiel d'attaque de votre adversaire. C'est difficile, mais important. Certains joueurs surestiment l'attaque de l'adversaire en considérant qu'elle est dangereuse alors qu'elle ne l'est pas en réalité, et commencent à défendre passivement. Certains joueurs, en revanche, ignorent complètement toute attaque de l'adversaire et se font mettre rapidement en échec et mat.

Valeurs pièces d'échecs

Fin de partie

  • En fin de partie, un mouvement de la tour vaut généralement un pion.
  • En fin de partie, si vous avez perdu un pion, n'échangez pas de pièces.
  • Dans la finale des fous opposés, même si vous êtes à terre, c'est généralement un match nul.
  • Dans la finale, il est généralement bon de placer une tour sur la 7e ou 8e rangée si vous êtes blanc et sur la 2e ou 1re si vous êtes noir, en attaquant des pions et le roi adverse.

échecs fin de partie


Recevez nos articles dans votre boite email.